Douceur de vivre

 

Qu’il est bon de flâner, sans ne rien attendre,
Ni du temps qui passe, ni des gens qui lassent.
Partir à la dérive, avec le coeur tendre,
Ne pas chercher de rives, qui nous enlacent.

 

 

ça peut être doux

ça peut être doux

huile sur toile

40x40



Rêver sous les étoiles, quand la nuit tend son voile,
Accompagner les nuages, dans leur éternel voyage,
Regarder le ciel, comme une grande toile,
Vouloir suivre, un aussi merveilleux sillage.

 

 

ça peut1

détail

 

 

Prisonnier de la terre, au centre de l’ Univers,
Voyageur en pensée, au coeur de la galaxie,
Prolonge l’ évasion, imagine l’ envers,
Et, plonge dans la plus profonde ataraxie.

 

L’auteur de ce poème est Pino. Septembre 2011.

 

 

ça peut2