Une musique qui s'invite
A l'heure où s'enfuit la nuit sombre
Une musique qui palpite
Quand la lumière danse avec l'ombre
Une musique continue
Que l'on écoute presque nu
Des notes claires tombant des nues
Qui de l’amour font la réclame

 

le chant des cigales2

Chant qui s'entend dans la garrigue
Qui sonne comme un réveil matin
Parmi la lavande et le thym
Quand le vent fait chanter les palmes
Un doux zinzin qui berce l'âme
Quelques paroles dites en latin
Qui de l’amour font la réclame

le chant des cigales3

Une mélodie qui ressuscite
Quand le soleil est au zénith
Un chant d'amour sorti de terre
Quand la période est estivale
Un véritable festival
Que font entendre les cigales
Qui de l’amour font la réclame

le chant des cigales

Princes des villes et gentes dames
Pour qui les sons sont un régal
Les poésie sont les cigales
Qui de l’amour font la réclame.

Alain Hannecart