" />
09 août 2012

EN ATTENDANT

" Il y a souvent plus d'angoisse à attendre un plaisir qu’à subir une peine" Colette     photo François Deflandre   détail   détail   détail   En attendant, oil on canvas 80x80      
Posté par ulmann10 à 22:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 août 2012

LES DELPHINIUMS

  Toute pure comme le ciel, Brûlante comme le feu, Aérienne et réelle, Quel nom te donner pour modèle, Énorme torche bleue? La grande fleur bleue dit: N’ai-je Pas réussi à sortir Du fond du plus noir saphir Ce feu plus pur que la neige? Dans le clair matin du Dieu La grande fleur a frissonné De la gloire d’être née, Du triomphe d’être bleue! Si jamais Dieu s’ennuyait, Qu’il te regarde, créature Aussi fraîche que le lait, Énorme épi de millet, Colonie de clair juillet. Madrépore de l’azur! Paul Claudel photo François... [Lire la suite]
Posté par ulmann10 à 17:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 juin 2012

LES LILAS

Les lilas qui avaient fleuri l’année dernière vont fleurir de nouveau dans les tristes parterres. Déjà le pêcher grêle a jonché le ciel bleu de ses roses, comme un enfant la Fête-Dieu. Mon cœur devrait mourir au milieu de ces choses, car c’était au milieu des vergers blancs et roses que j’avais espéré je ne sais quoi de vous. Mon âme rêve sourdement sur vos genoux. Ne la repoussez point. Ne la relevez pas, de peur qu’en s’éloignant de vous elle ne voie combien vous êtes faible et troublée dans ses bras. Francis Jammes   ... [Lire la suite]
Posté par ulmann10 à 19:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 juin 2012

LES COQUELICOTS

Ils éclatent dans le blé, comme une armée de petits soldats ; Mais d'un bien plus beau rouge, ils sont inoffensifs.Leur épée, c'est un épiC'est le vent qui les fait courir, et chaque coquelicot s'attarde, quand il veut, Au bord du sillon, avec le bleuet, sa payse.Jules Renard Photo François Deflandre Les coquelicots hst 40x40
Posté par ulmann10 à 19:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
09 février 2012

IL PLEURE DES FLEURS

PATRICK CHEMIN   N’oublie jamais la beauté des mots qui s’endorment à même la terre. N’oublie jamais le verbe du verre et la tentation du sable. N’oublie jamais les grammaires subtiles dans les frondaisons de l’île. N’oublie jamais de dire que tu aimes ceux que tu aimes. N’oublie jamais le silence de ton enfance à jamais recommencée sur le chemin de l’âge. N’oublie jamais la patience et la passion. Et la chanson que tu aimes. Et la mémoire est un mille-feuilles où les abeilles du jour se souviennent du jour premier de la... [Lire la suite]
Posté par ulmann10 à 16:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 octobre 2009

LES CHAMPS FLEURIS

C'est une belle terre rougepour laquelle certains magiciensont inventé de nouvelles saisons.Celle des freesias, celle des tulipes, des pivoines,des roses, des gerberas etc..Tu n'as plus ni chaud ni froid, tu as rouge, rose, jaune, violet.
Posté par ulmann10 à 08:19 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,