" />
15 janvier 2014

LES ILES D'OR

c'est en hiver, la mer est déserte, la plage est d'argent, juste un petit clapotis, léger. De temps à autre un gabian passe à nous effleurer, ils sont sans gêne quand ils espèrent pouvoir partager un pique nique. Détail détail détail détail Les îles d'or huile sur toile 30x30
Posté par ulmann10 à 17:19 - Commentaires [8] - Permalien [#]

12 janvier 2014

Les marines

Posté par ulmann10 à 11:32 - Commentaires [7] - Permalien [#]
13 novembre 2013

IL était une fois

je vois d'un peu plus loin de somptueux brouillages tout se confond au fond on ne sait même pas s'il y aura des hommes les temps à espérer relèvent du miracle le matin est cruel on ne devine rien j'aimerais bien du clair fusse-t-il nuancé pour savoir si là-bas c'est encore chez moi ©jeandiharsce   Il était une fois huile sur toile 50x50   détail   détail   détail   détail   détail   détail  
Posté par ulmann10 à 10:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 novembre 2013

Les jarres

il suffit simplement que la poignée grince un peu qu'une main s'y pose infiniment lentement pour avancer d'un pas entre le mimosa et le lilas blanc ce temps indéfini du vieux jardin des rêves comme on ferait un signe de la main simplement en passant la grille et en prenant bien soin de refermer la porte Jean Diharsce
Posté par ulmann10 à 12:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 octobre 2013

LE HAMEAU DE NOS RÊVES

  J'ai découvert Jean Diharsce sur facebook, ses mots si beaux, si vrais m'ont touchée et j'espère que vous aurez autant que moi , plaisir à les parcourir attends encore un peu j'ai envie d'aller là et de pousser la porte il faudra faire un feu et sécher nos détresses le noroit glissera au bas de la fenêtre je te ferai un châle avec ma vieille veste tout sera comme avant quand il faisait été nous verrons bien demain Jean Diharsce     Le hameau de nos rêves huile sur toile 60x60   détail   ... [Lire la suite]
Posté par ulmann10 à 09:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 octobre 2013

LES TERRES ROUGES

   Elle est la terre, elle est la plaine, elle est le champ. Elle est chère à tous ceux qui sèment en marchant; Elle offre un lit de mousse au pâtre; Frileuse, elle se chauffe au soleil éternel. Rit, et fait cercle avec les planètes du ciel Comme des soeurs autour de l'âtre. extrait du poème de Victor Hugo, la terre-hymne   Les terres rouges huile sur toile 100x50 détail détail
Posté par ulmann10 à 12:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 octobre 2013

DES GOBIS, DES GOBIS.....JE VEUX UNE DORADE

  Sables mouvants   Démons et merveilles Vents et marées au loin déjà la mer s'est retirée Et toi Comme une algue doucement caressée par le vent Dans les sables du lit tu remues en rêvant Démons et merveilles Vents et marées Au loin déjà la mer s'est retirée Mais dans tes yeux entrouverts Deux petites vagues sont restées Démons et merveilles Vents et marées Deux petites vagues pour me noyer. Jacques Prévert   détail   détail   détail   Je veux une dorade huile sur toile... [Lire la suite]
Posté par ulmann10 à 10:55 - Commentaires [3] - Permalien [#]
18 octobre 2013

NOUS AURONS DES AMANDES

       Il faut être toujours ivre. Tout est là: c'est l'unique question. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du Temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.    Mais de quoi? De vin, de poésie, de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous.    Et si quelquefois, sur les marches d'un palais, sur l'herbe verte d'un fossé, dans la solitude morne de votre chambre, vous vous réveillez, l'ivresse déjà diminuée ou disparue, demandez... [Lire la suite]
Posté par ulmann10 à 09:08 - Commentaires [9] - Permalien [#]
08 avril 2013

LE CHANT DE L'OISEAU

L'oiseau qui vole si doucement L'oiseau rouge et tiède comme le sang L'oiseau si tendre l'oiseau moqueur L'oiseau qui soudain prend peur L'oiseau qui soudain se cogne L'oiseau qui voudrait s'enfuir L'oiseau seul et affolé L'oiseau qui voudrait vivre L'oiseau qui voudrait chanter L'oiseau qui voudrait crier L'oiseau rouge et tiède comme le sang L'oiseau qui vole si doucement C'est ton coeur jolie enfant Ton coeur qui bat de l'aile si tristement Contre ton sein si dur si blanc. Prévert   détail   ... [Lire la suite]
Posté par ulmann10 à 19:42 - Commentaires [3] - Permalien [#]
05 avril 2013

LA MUSICIENNE

  La Musique La musique souvent me prend comme une mer ! Vers ma pâle étoile, Sous un plafond de brume ou dans un vaste éther, Je mets à la voile; La poitrine en avant et les poumons gonflés Comme de la toile J'escalade le dos des flots amoncelés Que la nuit me voile ; Je sens vibrer en moi toutes les passions D'un vaisseau qui souffre ; Le bon vent, la tempête et ses convulsions Sur l'immense gouffre Me bercent. D'autres fois, calme plat, grand miroir De mon désespoir ! Les Fleurs du mal - Spleen et... [Lire la suite]
Posté par ulmann10 à 21:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]